Les professionnels sont sceptiques

A. B. - ©2007 20 minutes

— 

« Cette diabolisation du "made in China" est aberrante », confiait hier à 20 Minutes un acheteur d'entreprise à propos de la médiatisation de l'affaire Mattel. Pour ce professionnel de l'importation, qui a requis l'anonymat, la fabrication dans ce pays est sans risque à condition, comme partout, de « contrôler les sous-traitants, pas juste balancer un cahier des charges ». « Il faut contrôler l'usine, vérifier que le fabricant est certifié, contacter ses autres clients pour les interroger, tester les échantillons », confirmait un consultant également sous couvert d'anonymat. Or « les entreprises qui vont en Chine sont souvent dans la course à l'argent et finissent par négliger la qualité et la sécurité ».