Mattel: Une imprimante 3D pour fabriquer ses jouets à la maison

HIGH-TECH ThingMaker devrait être commercialisée à l'automne aux Etats-Unis et juste avant les fêtes de fin d'année en Europe...

20 Minutes avec agence

— 

L'américain Mattel a présenté, ce 13 février, son imprimante 3D, baptisée ThingMaker.
L'américain Mattel a présenté, ce 13 février, son imprimante 3D, baptisée ThingMaker. — mattel.com

L’américain Mattel vient de lancer son imprimante 3D. Baptisée ThingMaker, elle doit permettre aux enfants de construire leurs propres jouets, à la maison. Une première dans l’univers du jouet, estime Mattel qui a présenté son nouveau joujou samedi dernier.

Compter 30 minutes à plusieurs heures pour que les jouets prennent forme

A l’aide de ThingMaker Design App, application pour smartphones et tablettes (iOS comme Android), les bambins pourront s’appuyer sur des modèles et des tutoriels pour créer de façon « complètement sécurisée », insiste Mattel, leurs propres objets, du samouraï aux bijoux en passant par les animaux jolis, moches ou méchants.

Selon leur taille, ces jouets « faits maison » mettront de 30 minutes à plusieurs heures à prendre forme. Il suffira ensuite de relier les différentes pièces du jouet avec des joints en plastique.

D'après le site anglophone Tech Crunch, ThingMaker sera vendue 300 dollars (269 euros) aux Etats-Unis dès l’automne. L’Europe devrait, elle, être servie juste avant les fêtes de fin d’année. Ken et Barbie ont du souci à se faire.