Grande-Bretagne: l'inflation accélère légèrement à +0,3% en janvier

© 2016 AFP

— 

La Banque d'Angleterre photographiée le 13 janvier 2004 à Londres, ne devrait pas augmenter ses taux en 2016BRITAIN-BANK OF ENGLAND
La Banque d'Angleterre photographiée le 13 janvier 2004 à Londres, ne devrait pas augmenter ses taux en 2016BRITAIN-BANK OF ENGLAND — ADRIAN DENNIS AFP

Les prix à la consommation au Royaume-uni ont progressé de 0,3% en janvier sur un an, marquant une légère accélération après la hausse de 0,2% du mois de décembre, a annoncé mardi l'Office des statistique nationales (ONS) britannique.

Cette évolution de l'inflation est conforme aux attentes des économistes. Elle s'explique par une baisse des prix de l'essence bien inférieure à celle qui avait été enregistrée il y a un an, a détaillé l'ONS.

L'inflation sous-jacente, qui ne prend pas en compte l'évolution des éléments les plus volatils (énergie, aliments, alcool et tabac), est en revanche retombée à +1,2% sur un an après +1,4% en décembre.

«Il semble actuellement improbable que la Banque d'Angleterre augmente ses taux en 2016», dans un contexte d'inflation qui reste faible, a commenté Howard Archer, économiste chez IHS Global Insight.

La banque centrale a récemment prévu que l'inflation devrait rester sous 1% jusqu'à la fin de l'année et retrouver le niveau cible de 2% d'ici début 2018.