En 2015, le prix de l’huile d'olive a bondi de 20%

ALIMENTATION A cause d’une bactérie, plus d’un million d’oliviers ont dû être abattus...

20 Minutes avec AFP

— 

Huile d'olive, illustration.
Huile d'olive, illustration. — Franck Lodi/SIPA

Elle est bonne pour la santé, moins pour le portefeuille. En 2015, les prix de l'huile d'olive ont augmenté de 20% dans les supermarchés européens, à cause des dégâts causés par la bactérie xylella fastidiosa en Italie et d'une faible récolte en Espagne, selon une étude du cabinet d'analyse IRI.

L'étude publiée lundi se base sur des relevés de prix dans sept pays d'Europe de l'Ouest (Espagne, Grèce, Italie, France, Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni). «La cause de cette hausse de prix est une maladie bactérienne en Italie qui affecte toujours plus d'un million d'oliviers, et dans le même temps une maigre récolte en Espagne, le plus gros pays producteur d'Europe», explique le communiqué.

En France, la hausse est de 8,5%

La bactérie xyllela fastidiosa est apparue en 2013 en Italie et attaque, depuis, les oliviers des Pouilles, dans le sud du pays. L'Union européenne a préconisé l'abattage des arbres touchés, soit au moins 10% des quelque 11 millions d'oliviers parfois plus que centenaires de cette région, où la bactérie représente une catastrophe environnementale et économique.

En Espagne, la baisse de production a commencé en 2014 et s'est aggravée en 2015 sous l'effet de la sécheresse, contraignant le pays, qui satisfait habituellement 45% de la demande mondiale, à recourir à des importations. La hausse des prix touche particulièrement les pays «où l'huile d'olive est un ingrédient-clé dans la cuisine», précise l'étude.

En Espagne, les prix ont augmenté de 27%, en Italie de 21% et en Grèce de 17%. En France, la hausse est de 8,5%. Hormis au Royaume-Uni, l'augmentation des prix a été plus élevée pour les marques de distributeurs, «ce qui est souvent le cas lorsque les coûts des matières premières augmentent», souligne le communiqué.