Déficit: La France ne retombera pas sous les 3% en 2017 selon la Commission européenne

COMPTES Le gouvernement s'y est pourtant engagé, sous la pression de Bruxelles...

20 Minutes avec AFP

— 

Finalement, la France ne respectera pas ses engagements. Du moins, c’est ce que pense la Commission européenne, qui reste sceptique sur la capacité de la France à ramener son déficit public sous la barre des 3 % du Produit intérieur brut (PIB) en 2017. L’institution européenne table plutôt sur 3,2 % pour 2017 après 3,4 % cette année, selon ses prévisions économiques d’hiver publiées jeudi.

L’inflation à la baisse

Cette anticipation d’un déficit à 3,2 % est légèrement plus favorable que le 3,3 % qui était envisagé dans les dernières prévisions de l’exécutif européen publiées en novembre. Mais Paris s’est engagé à ramener le déficit public à 3,3 % cette année avant de repasser en 2017 sous la barre symbolique des 3 % du PIB, fixée par le « pacte de stabilité » européen.

Le gouvernement français prévoit de ramener cette année son déficit public à 3,3 % du produit intérieur brut, contre 3,8 % en 2015, avant de revenir en 2017 sous la barre des 3 % exigée par Bruxelles. « Nous avons des objectifs de déficit public pour 2016. Ils seront tenus comme ils ont été tenus en 2015 », a assuré Michel Sapin, précisant que Bercy procéderait le cas échéant à des ajustements, « comme cela a été fait en 2015 ». Le ministre des Finances annonçait une inflation plus faible que prévu pour 2016, qui sera « quelque chose entre 0 et 1 % », a-t-il poursuivi.