Bush au secours des opposants birmans

— 

Des opposants arrêtés lors des manifestations contre la vie chère en Birmanie ont entamé une grève de la faim jeudi, ont indiqué des dissidents.
Des opposants arrêtés lors des manifestations contre la vie chère en Birmanie ont entamé une grève de la faim jeudi, ont indiqué des dissidents. — Khin Maung Win AFP/Archives
George Bush se mouille pour les droits de l’homme en Birmanie. Il appelle «à la libération de tous les prisonniers politiques, y compris le prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi» et «condamne vigoureusement les arrestations, le harcèlement et les attaques contre des militants de la démocratie», dans un communiqué diffusé jeudi soir.
 
Depuis plusieurs semaines, la junte militaire birmane fait face à des manifestations de petite ampleur, mais remarquables étant donné la répression dans le pays. Les habitants subissent une augmentation sans précédent du prix des carburants. Selon des dissidents, des participants emprisonnés auraient entamé des grèves de la faim.
 
George Bush devrait se rendre la semaine prochaine en Australie à l’occasion du forum de la Coopération économique Asie-Pacifique. Il a prévu d’y évoquer le cas birman.