KFC: La chaîne de fast-food va doubler sa quantité de poulets «made in France»

RESTAURATION Les trois quarts des poulets de KFC France proviendront toujours d’Allemagne, des Pays-Bas et de Pologne…

20 Minutes avec agence

— 

Logo du groupe Kentucky Fried Chicken (KFC)
Logo du groupe Kentucky Fried Chicken (KFC) — Eric Piermont AFP

KFC France va doubler la quantité de poulets provenant de l’Hexagone dans ses menus. La chaîne de fast-food américaine a signé un accord avec le numéro un français du poulet, SNV, filiale de la société LDC, précise Le Monde.

L’accord signé lundi 25 janvier prévoit, dans un premier temps, une livraison de 2.000 tonnes de volailles. De quoi alimenter les « buckets », seaux remplis de morceaux de poulets frits, que l’on retrouve abondamment dans les 188 établissements répartis sur le territoire.

Un quart des poulets seront désormais Français

Les poulets français représenteront « un quart de nos achats. Les trois quarts de nos poulets étant importés d’Allemagne, des Pays-Bas et de Pologne », se félicite Frédéric Levacher, directeur général de KFC France.

Ces volailles seront produites sur un ancien site du groupe Doux, à Laval, en Mayenne. Après sa liquidation judiciaire, la société sarthoise LDC a racheté l’abattoir et l’a remis aux normes pour mieux répondre à l’appel d’offres de la chaîne.