Crise des subprimes: licenciements en masse dans la finance

— 

La fusion entre le Chicago Board of Trade (CBOT) et le Chicago Mercantile Exchange (CME) a été approuvée lundi par leurs actionnaires, donnant naissance à la première Bourse mondiale par la taille de sa capitalisation.
La fusion entre le Chicago Board of Trade (CBOT) et le Chicago Mercantile Exchange (CME) a été approuvée lundi par leurs actionnaires, donnant naissance à la première Bourse mondiale par la taille de sa capitalisation. — Jeff Haynes AFP
Les temps sont durs pour les financiers. La crise des «subprimes», ces crédits hypothécaires à risque, a entraîné une vague de licenciements. 11.040 personnes dans les sociétés de crédit depuis vendredi dernier, selon une étude du cabinet Challenger, Gray and Christmas. «A quelques exceptions près, ces suppressions d’emplois sont directement liées à la crise des prêts hypothécaires», précise l’étude.

L’étude cite notamment 2.400 suppressions d'emplois chez la banque SunTrust, ainsi que 8.640 au total chez les sociétés de crédits First Magnus Financial, Countrywide et Capital One ces trois derniers jours. Le secteur de la finance reste cependant globalement porteur, avec 8,5 millions d'emplois aux Etats-Unis en juillet contre 8,4 millions un an plus tôt.