Cinq astuces pour développer votre réseau pendant les fêtes de fin d’année

CARRIERE Noël et le jour de l'An sont-ils vraiment des jours où le travail n'avance pas? En fait, c'est tout le contraire!...

Gilles Payet

— 

Illustration d'amis en train de trinquer au champagne dans une fête
Illustration d'amis en train de trinquer au champagne dans une fête — Caiaimage / Rex Feature/REX/SIPA
Champagne ! Et réseautage… Les fêtes de fin d’année sont des occasions uniques de rencontrer des personnes qui peuvent vous aider à concrétiser votre projet professionnel (famille, amis, amis d’amis…). Voici quelques idées fortes, utiles à connaître pour optimiser ces moments de partage.

1. Décomplexez-vous !

C’est vrai, les fêtes de fin d’année sont familiales ou amicales. Mais cela ne veut pas dire que les discussions professionnelles doivent être bannies. Et ces échanges sont largement facilités : vous êtes dans un endroit clos avec un groupe restreint de personnes. Et ce groupe est globalement plutôt bienveillant et facile à approcher : pas de ligne directe à obtenir, ni de barrage de secrétaire, ils sont là, devant vous !

2. Vos cibles

Un oncle qui a fait toute sa carrière dans un secteur d’activité qui vous intéresse. Une cousine qui a monté sa boîte et qui peut vous coacher pour vous aider à monter votre business. Le conjoint d’une amie qui a accès à l’intranet RH de son entreprise et peut vous communiquer les offres de stage du moment. Un voisin que vous avez invité pour le 31 et qui recherche pour son département une assistante marketing.

3. La posture « réseau » qui fonctionne

D’abord l’écoute, puis la présentation de votre besoin. Cela peut donner par exemple : « Philippe, ton parcours m’intéresse ! Aurais-tu quelques secondes pour m’en parler ? ». En faisant cela, vous flattez à l’ego de votre interlocuteur. Il sera ravi de parler de lui et ce début réussi de conversation vous facilitera la tâche lorsqu’il s’agira de parler de vous.

4. Les infos que vous pouvez obtenir

Une date de recrutement, un nom de contact (avec ses coordonnées directes), un rendez-vous pour parler en détail de votre recherche, un appui lors d’une candidature, une info « off » pour rendre plus pertinents votre CV et votre lettre de motivation, un avis sur un profil LinkedIn ou un CV, une invitation à un salon ou un événement qui vous intéresse.

5. Apprenez à vous présenter en 10 secondes

En 10 secondes, cela donne, par exemple : « Mon projet professionnel est de rejoindre une entreprise en tant que contrôleur financier. Je suis diplômé de l’ESG et j’ai dix-huit mois d’expérience
professionnelle. » Vous pouvez dire aussi : « Je recherche un poste d’ingénieur commercial. Je connais particulièrement bien le secteur du BTP dans lequel j’évolue depuis quinze ans. »

 

Retrouvez tous les articles de Gilles Payet par ici.

Gilles Payet est formateur, consultant RH et éditeur du site www.moncoachingemploi.fr sur lequel il édite des fiches pratiques et propose du coaching sur la recherche d’emploi et l’efficacité professionnelle.