Les tarifs du gaz baisseront de 2% en janvier mais seront compensés par une taxe

ENERGIE Le 1er janvier, les tarifs baissent mais la taxe sur la consommation augmente…

A.Ch.
— 
Gazinire fonctionnant au Gaz de ville. 28/03/2011 Toulouse
Gazinire fonctionnant au Gaz de ville. 28/03/2011 Toulouse — Frederic Scheiber/20MINUTES

Les tarifs réglementés du gaz vont baisser en moyenne de 2% le 1er janvier, mais la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN) va fortement augmenter à cette date. En janvier, les tarifs diminueront de 2,1% pour les foyers se chauffant au gaz, de 0,7% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, et de 1,3% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude.

Augmentation de la TICGN

C’est le quatrième mois consécutif que les tarifs baissent : depuis le début de l’année, ils ont chuté de 10,9%, a chiffré la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Selon la CRE, ce nouveau recul « s'explique par la forte baisse des indices mensuels (principal indice de la formule tarifaire) et trimestriel du prix à terme du gaz sur le marché de gros des Pays-Bas, et de celui du marché français PEG Nord (Point d'échange de gaz Nord), pour le mois de janvier 2016 par rapport au mois de décembre 2015 ».

Toutefois, la CRE rappelle que la TICGN augmentera de 2,64 euros par mégawattheure pour passer à 4,34 euros/MWh le 1er janvier. Par ailleurs, les tarifs réglementés disparaîtront complètement au 1er janvier pour les clients professionnels du gaz naturel et de l'électricité, qui devront obligatoirement souscrire une offre à prix libre.