Croissance française: Christine Lagarde doute

— 

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a rappelé lundi que les calibrages du budget 2007 avaient été faits "sur la base de 2,25%" de croissance, tout en refusant de dire si la France pourrait "atteindre" ce chiffre.
La ministre de l'Economie Christine Lagarde a rappelé lundi que les calibrages du budget 2007 avaient été faits "sur la base de 2,25%" de croissance, tout en refusant de dire si la France pourrait "atteindre" ce chiffre. — Eric Piermont AFP/Archives

Après le mauvais chiffre de la croissance du deuxième trimestre, un petit 0,3%, le gouvernement doute. «Tous nos calibrages de budget ont été faits sur la base de 2,25% (sur l’ensemble de 2007, ndr). Est-ce qu’on va atteindre ces chiffres, je n’en sais rien, a reconnu Christine Lagarde, ministre de l’Economie et des finances sur BFM lundi matin. Pour les atteindre, on doit avoir des objectifs extrêmement ambitieux pour les 3e et 4e trimestres». Soit 0,8% pour chacun d’entre eux. Sinon, le financement du budget de l’Etat sera problématique.

...Plus d’info à venir sur 20Minutes.fr

Jeudi dernier, Christine Lagarde avait pourtant assuré, dans une interview au Figaro, qu'elle maintenait les prévisions annuelles de croissance pour 2007. Elle affirmait que «les fondamentaux de l'économie sont bons et nous laissent escompter un troisième puis surtout un quatrième trimestre de bon augure.»

Selon l'Insee, et sauf révision à la hausse des chiffres du début d'année, il faudrait une croissance comprise entre 0,8% et 0,9% pour chacun des deux derniers trimestres pour espérer atteindre 2% de hausse du PIB sur l'année.

La consommation se porte «très bien actuellement», a souligné Christine Lagarde. Mais l’investissement des entreprises, deuxième moteur de l’économie, est au point mort. «On ne va pas rester à un 0%», espère tout de même la ministre de l’Economie.