Ryanair va-t-elle atterrir à Roissy cet été?

AERIEN La compagnie à bas coûts irlandaise a obtenu une quinzaine de vols quotidiens pour l'été prochain. Reste à savoir si elle va les utiliser...

B.D.

— 

Illustration: un avion de la compagnie Ryanair.
Illustration: un avion de la compagnie Ryanair. — Claude Paris/AP/SIPA

Ryanair va-t-elle se poser à Roissy-Charles-de-Gaulle ? Cela se pourrait bien, selon les informations de La Tribune : sur les 21 vols quotidiens qu’elle a demandés pour la prochaine saison estivale à Cohor, chargé de la gestion et de l’attribution des créneaux horaires de décollage et d’atterrissage (« slots ») de l’aéroport, la compagnie à bas coûts irlandaise en a obtenu une quinzaine.

Ryanair, qui entendait desservir Barcelone, Bergame, Rome, Dublin, Lisbonne, Madrid, Porto et Berlin Schönefeld à raison de deux à trois vols par jour selon les destinations, en a « obtenu une quinzaine » selon deux sources, qui ont refusé de donner plus de détails au site.

Va-t-elle les utiliser ?

Cependant, la compagnie dirigée par Michael O’Leary n’a pas encore indiqué si elle comptait les utiliser. Elle peut choisir de ne pas le faire, ou de les utiliser en totalité ou en partie, comme elle l’a fait à Amsterdam.

Selon La Tribune, si Ryanair se décide à les utiliser, elle « enclencherait un mouvement de fond qui porterait un coup dur à la fois à Air France mais aussi à Easyjet et Vueling, qui disposent toutes deux de bases d’exploitation sur cet aéroport ». Et si elle choisissait l’option inverse, « Ryanair ne ferait que reculer pour mieux sauter ».