Le géant de l'énergie EDF va quitter l'indice CAC 40 dans lequel il était présent depuis son introduction en Bourse en 2005, et sera remplacé par la foncière Klépierre, a annoncé lundi l'opérateur boursier Euronext
Le géant de l'énergie EDF va quitter l'indice CAC 40 dans lequel il était présent depuis son introduction en Bourse en 2005, et sera remplacé par la foncière Klépierre, a annoncé lundi l'opérateur boursier Euronext — CHARLY TRIBALLEAU AFP

Économie

Bourse: EDF va quitter l'indice CAC 40, remplacé par Klepierre

Le géant de l'énergie EDF va quitter l'indice CAC 40 dans lequel il était présent depuis son introduction en Bourse en 2005, et sera remplacé par la foncière Klépierre, a annoncé lundi l'opérateur boursier Euronext.

Le géant de l'énergie EDF va quitter l'indice CAC 40 dans lequel il était présent depuis son introduction en Bourse en 2005, et sera remplacé par la foncière Klépierre, a annoncé lundi l'opérateur boursier Euronext.

Ces changements prendront effet le 21 décembre, selon un communiqué d'Euronext.

La sortie d'EDF, qui avait été évoquée par des notes d'analystes, a valeur de symbole puisque le groupe était depuis dix ans l'un des piliers de la place parisienne.

Il est en outre l'un des actifs les plus importants dans le portefeuille des participations de l'Etat, actionnaire à plus de 84%.

L'entreprise, qui pèse plus de 24 milliards d'euros en Bourse, connaît une année 2015 difficile, puisque le titre affiche une perte de près de 42% depuis le 1er janvier, alors que le CAC 40 prend plus de 11%.

De son côté, Klepierre n'a jamais fait partie de l'indice vedette de la Bourse de Paris.

Les entrées et sorties de valeurs au sein du CAC 40 sont entre les mains du Conseil scientifique des indices d'Euronext, qui se réunit dans la plus grande discrétion quatre fois par an.

Il prend en compte deux critères majeurs, la taille du capital flottant (capital négociable en Bourse) et le nombre d'échanges enregistrés sur les titres.

Le Conseil a par ailleurs décidé de retirer de l'indice SFB 120 l'éditeur d'annuaires Solocal Group, auquel va succéder le loueur de voitures Europcar, entré en Bourse en juin dernier.

Les derniers changements dans le CAC 40 remontaient quant à eux à mars dernier quand le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën avait remplacé le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto.