La BCE prête 155,85 milliards d’euros aux banques en deux jours

— 

Les Bourses mondiales sont toutes reparties à la baisse jeudi, deux jours après l'onde de choc déclenchée en Chine, les craintes des investisseurs ayant été ravivées par des signaux très mitigés sur l'état de santé de l'économie américaine, selon les spécialistes.
Les Bourses mondiales sont toutes reparties à la baisse jeudi, deux jours après l'onde de choc déclenchée en Chine, les craintes des investisseurs ayant été ravivées par des signaux très mitigés sur l'état de santé de l'économie américaine, selon les spécialistes. — Stan Honda AFP
La crise du «subprime», ces crédits immobiliers à risque américain, gagne l’Europe. Pour endiguer la contagion, la Banque centrale européenne (BCE) a injecté 155,85 milliards d’euros en deux jours dans le circuit bancaire européen. But de la manœuvre: éviter que les institutions financières se retrouvent sur la paille, faute de liquide.

Cette mesure est exceptionnelle: au lendemain du 11 Septembre 2001, le gardien de l’euro n’avait mis sur le marché qu’un peu plus de 135 milliards d’euros. Ce sauvetage des banques européennes confirme l’importance de cette crise qui menace de déstabiliser la planète financière.

…/… A venir sur 20Minutes.fr, le décryptage de la crise

La BNP Paribas a allumé l’incendie en Europe. La première banque française, a annoncé jeudi le gel de près de deux milliards d’euros investis dans le marché du prêt immobilier américain. Elle est la troisième institution financière française à agir ainsi, après l’organisme de gestion de fonds Oddo et l’assureur Axa. Par ailleurs, une banque allemande a été sauvée de justesse la semaine dernière.
Les bourses touchées
Les places financières asiatiques ont chuté vendredi matin, ébranlées par la crise du marché américain. A Paris, le Cac 40 continuait sa baisse (-3,19%) aux alentours de 5.400 points à 13h30.