Autoroutes: Après le gel des tarifs des péages en 2015, une hausse en 2016?

AUTOROUTES Selon « Les Echos », une hausse des tarifs bien supérieure à celle de l’inflation devrait être décidée d’ici au 1er février 2016…

N.Bg.

— 

Illustration: un péage autoroutier en France.
Illustration: un péage autoroutier en France. — FRANCK LODI/SIPA

Rien n’est acté, mais les usagers des autoroutes vont sans doute devoir payer. Selon Les Echos, les tarifs des péages, après le gel de 2015, devraient augmenter d’un peu plus de 1 % au 1er février 2016, alors que le taux d’inflation, sur lequel ils sont indexés, n’a été en 2015 que de 0,06 %. Les Echos, qui révèlent que cette hausse des tarifs a été présentée par les services de l’Etat au comité des usagers des autoroutes vendredi dernier, assure cependant que rien n’est gravé dans le marbre.

Une augmentation logique

Pour autant, selon le quotidien économique, l’augmentation paraît logique. Si la hausse mécanique due à l’inflation ne devrait être que de 0,04 %, les sociétés concessionnaires vont en fait répercuter sur les usagers la hausse de 50 % de la redevance domaniale, le prélèvement qu’elles acquittent à l’Etat, décidée en 2012. « Après plusieurs mois de bataille juridique, les sociétés concernées avaient obtenu en compensation en 2013 une hausse de 1,5 % des péages, qui devait être appliquée graduellement de 2015 à 2017 », rappellent Les Echos.

En avril dernier, les sociétés concessionnaires et l’Etat étaient - difficilement - parvenus à un accord. Celui-ci actait un gel des tarifs pour 2015, mais comme 20 Minutes l’écrivait à l’époque, l’accord était « une bonne nouvelle pour 2015, mais ça s’arrête là. En effet, l’accord signé ce jeudi prévoit que le manque à gagner pour 2015 sera rattrapé progressivement durant les huit prochaines années. Doucement, mais sûrement. En clair, la hausse est lissée mais elle se fera sentir dans le porte-monnaie des automobilistes. » Et selon Les Echos, c’est pour bientôt.