Le patron d'Eurotunnel prédit un «Brexit» tout bénéfique pour l'entreprise

© 2015 AFP

— 

Des navettes entrent et sortent d'Eurotunnel, le 20 octobre 2015
Des navettes entrent et sortent d'Eurotunnel, le 20 octobre 2015 — PHILIPPE HUGUEN AFP

Le patron d'Eurotunnel, exploitant du tunnel sous la Manche, juge très probable une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, qui serait toute bénéfique pour les affaires de sa société, selon des propos tenus au journal allemand FAZ.

«Mon pronostic est que le résultat du référendum sera comme celui du vote en France sur la constitution européenne en 2005: contre l'Europe», a déclaré au Frankfurter Allgemeine Zeitung de mardi Jacques Gounon. «A Londres la majorité des entreprises sont favorables à l'UE, mais je connais aussi les parties les moins exposées de l'économie britannique», beaucoup plus sceptiques, a-t-il expliqué.

Le Premier ministre britannique David Cameron a promis d'organiser en 2017 un référendum sur le maintien de son pays dans l'UE.

Tout en expliquant qu'il déplorerait à titre personnel un «Brexit», M. Gounon y verrait une chance pour Eurotunnel: Francfort, la place financière allemande, gagnerait en importance aux dépens de la City de Londres, les banquiers londoniens viendraient travailler en Allemagne, laissant leur famille en Angleterre, avec pour résultat une demande croissante de voyages par le tunnel.

En outre, pour les mêmes raisons, «je suis persuadé qu'en cas de Brexit le trafic de (l'aéroport de Londres) City Airport augmenterait», assure M. Gounon. Or Eurotunnel est membre d'un consortium en lice pour racheter cet aéroport situé au centre-ville de la capitale britannique à son propriétaire actuel, un fonds d'investissement.