Etats-Unis: la frénésie de «Black Friday» s'étend aussi aux voitures

© 2015 AFP

— 

Une boutique à Los Angeles, en Californie, pendant le "Black Friday", le 27 novembre 2015
Une boutique à Los Angeles, en Californie, pendant le "Black Friday", le 27 novembre 2015 — MARK RALSTON AFP

La frénésie d'achats typique du «Black Friday» aux Etats-Unis ne concerne pas seulement l'électronique et les vêtements mais également les voitures, les constructeurs offrant désormais d'importantes ristournes chez leurs concessionnaires.

Selon Jessica Caldwell, analyste auprès du site spécialisé Edmunds.com, le mois de novembre, qui était jusqu'à encore récemment considéré comme un mois moyen pour les ventes d'autos, s'affiche depuis 2010 comme l'un des meilleurs.

«L'année dernière, le weekend de Thanksgiving a enregistré deux fois plus de ventes que les autres weekends du mois et nous nous attendons à ce que cela continue cette année», a-t-elle estimé.

«Black Friday» désigne le vendredi qui suit le jour férié de la Thanksgiving aux Etats-Unis qui voit les détaillants offrir d'importantes ristournes aux clients potentiels qui profitent du pont pour faire leurs achats.

L'activité vendredi dans plusieurs concessions autour de Detroit, la capitale historique de l'automobile américaine, était effectivement importante, selon un journaliste de l'AFP sur place. «Cela va être l'une des journées les plus chargées de l'année», affirme Melvin Holmes, vendeur au sein d'une concession Honda.

Les offres ne portent pas simplement sur le prix des voitures. Cette concession offre ainsi soit une tablette informatique, une Xbox, une Wii ou un bon d'achat de 350 dollars pour toute voiture achetée vendredi ou samedi.

La concession Chevrolet, située à quelques centaines de mètres de là, n'est pas en reste, les chalands déambulant sur le parking malgré la fine pluie. «Nous sommes déjà très occupés et c'était de la folie l'an dernier», affirme Chaz Suomala, un vendeur.

«Nous avons pensé que c'était un bon jour pour venir et commencer à regarder» pour acheter une voiture, indique Lana Crain de Waterford (Michigan, nord) qui attend un vendeur dans la concession Chrysler, Dodge, Jeep et Ram, les marques du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA).

-De «Black Friday» à Noël-

Brian Brewer, le directeur de la concession, affirme que l'activité est très soutenue. Même si l'internet a changé les habitudes de consommation, le lendemain de Thanksgiving est devenu de plus en plus important, notamment pour les essais.

Si les promotions commencent le «Black Friday», elles continuent jusqu'à Noël et permettent d'écouler les stocks de modèles qui vont être prochainement remplacés.

Chez Toyota, les concessionnaires veulent faire de la place pour le nouveau modèle hybride Prius 2016 et soldent l'ancien jusqu'en janvier, souligne Greg Thome, un porte-parole du constructeur japonais.

Des bonnes ventes pour «Black Friday» pourraient aider l'industrie automobile américaine à battre des records en 2015 qui s'annonce déjà une très bonne année grâce à la reprise économique et la baisse du prix de l'essence.

Les ventes de novembre pourraient ainsi porter les ventes en rythme annualisé corrigé des variations saisonnières (SAAR) à 18,6 millions d'unités, un sommet pour l'année.

“Les consommateurs sont avides de promotions et le fait qu'elles sont offertes pendant un mois tout entier semblent plaire aux acheteurs«, souligne Eric Lyman, vice-président du site spécialisé True Car Inc.

Outre les ventes en hausse, les statistiques rassemblées par le cabinet d'études J.D. Power montrent que les acheteurs dépensent plus pendant le »Black Friday« et le samedi qui suit.

»Le prix moyen d'une transaction est de 31.498 dollars (29.715 euros) soit le plus haut montant pour un mois de novembre et le deuxième plus haut pour l'ensemble de l'année, indique John Humphrey vice-président chez J.D. Power.