VIDEO. Avion de chasse abattu: La Russie dévoile sa riposte économique contre la Turquie

ECONOMIE La Russie annonce fortement limiter le commerce et les investissements avec la Turquie après qu’un de ses avions a été abattu…

A.-L.B. avec AFP

— 

Dmitri Medvedev, Premier ministre de la Russie, le 22 novembre 2015 à Kuala Lumpur en Malaisie.
Dmitri Medvedev, Premier ministre de la Russie, le 22 novembre 2015 à Kuala Lumpur en Malaisie. — Susan Walsh/AP/SIPA

La Russie furieuse après l'« acte d’agression » de la Turquie qui a abattu mardi un bombardier russe à la frontière syrienne. Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a demandé ce jeudi à son gouvernement de préparer d’ici à deux jours une série de mesures de rétorsions économiques contre Istanbul.

>> VIDEO. La Russie « n’entrera pas en guerre » avec la Turquie après le chasseur abattu

Ces mesures concerneront le commerce que les investissements, l’emploi de main d’œuvre, le tourisme, le transport aérien ou encore la sphère culturelle.

Importations limitées

Des projets entre les deux pays pourraient être suspendus et les déplacements des avions turcs dans l’espace aérien russe limités.

Les importations de produits alimentaires turcs pourraient elles aussi être limitées.