Brésil: enquête pour corruption contre l'enseigne Wal-Mart

© 2015 AFP

— 

Un magasin Wal-Mart à Landover dans le Maryland le 31 décembre 2014
Un magasin Wal-Mart à Landover dans le Maryland le 31 décembre 2014 — SAUL LOEB AFP

Le géant de la distribution américain Wal-Mart fait l'objet d'une enquête des autorités américaines pour un versement de pots-de-vin supposés au Brésil, affirme mardi le Wall Street Journal citant des documents et des sources anonymes proches du dossier.

Les enquêteurs fédéraux s'intéressent notamment à des versements d'un montant de 500.000 dollars à une personne recrutée, soupçonnent-ils, par l'enseigne pour servir d'intermédiaire avec le gouvernement brésilien, écrit le quotidien des milieux d'affaires américain. Cette personne, qui n'est pas identifiée, aurait aidé Wal-Mart à obtenir des autorisations nécessaires dont des permis de construire de deux magasins à Brasilia entre 2009 et 2012.

Des représentants et des responsables du département de la Justice (DoJ), de l'Autorité des marchés boursiers (SEC), du fisc américain (IRS) et de la Police fédérale (FBI) ont ainsi procédé, aux côtés des autorités brésiliennes, à des interrogatoires au Brésil au début du mois.

Ils veulent déterminer si les dirigeants locaux de Wal-Mart étaient au courant des pots-de-vin supposés.

L'enquête est encore au stade préliminaire et s'inscrit dans le cadre d'une investigation plus vaste sur les pratiques de Wal-Mart en Amérique latine, notamment au Mexique.

«Comme nous l'avons dit depuis le début, nous coopérons entièrement avec le gouvernement sur cette question mais n'allons pas commenter au-delà», indique à l'AFP Greg Hitt, un porte-parole.

Le numéro un mondial de la distribution insiste sur le fait que se conformer aux lois américaines anti-corruption à l'étranger est une «priorité» et qu'il s'est attaché les services d'experts pour former ses personnels et renforcer ses procédures sur tous les marchés où il est présent.