Wall Street finit en légère hausse, tirée par l'énergie et la consommation

© 2015 AFP

— 

L'entrée de la bourse de New York, le 14 octobre 2014
L'entrée de la bourse de New York, le 14 octobre 2014 — Spencer Platt Getty

a légèrement monté mardi, un regain des secteurs de l'énergie et de la consommation lui permettant de garder de l'allant malgré une actualité macroéconomique limitée: le Dow Jones a pris 0,5% et le Nasdaq 0,35%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 89,39 points à 17.918,15 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 17,98 points à 5.145,13 points.

Particulièrement suivi par les investisseurs, l'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,27%, soit 5,74 points, à 2.109,79 points.

«Ce qui monte très fort et qui est vraiment en train d'influencer les indices, c'est le secteur de l'énergie», a mis en avant Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.

Déjà en hausse la veille, l'indice du secteur de l'énergie du S&P 500 a pris plus de 2,5%, profitant notamment d'un gain de près de deux dollars du baril de pétrole à .

«Les investisseurs avaient abandonné en masse le secteur de l'énergie, donc le fait qu'il y ait un rebond des cours exacerbe la hausse de ce secteur et tire le marché à la hausse», a conclu M. Volokhine.

D'autres analystes soulignaient la bonne performance du secteur de la consommation, après que des chaînes de magasins comme ou , propriétaire de la marque de lingerie Victoria's Secret, ont relevé leurs prévisions de résultats.

Plus généralement, à part l'annonce sans surprise d'une baisse des commandes industrielles aux en septembre, l'actualité macroéconomique n'a guère fourni d'éléments au marché, qui attend surtout la publication vendredi des chiffres officiels sur l'emploi américain en octobre.

Pour le moment, «on sait qu'il y a beaucoup de liquidités sur le plan mondial, l'emploi américain est plutôt solide et les résultats d'entreprises ont été corrects», ce qui contribue à la sérénité du marché, a conclu Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.

Le marché obligataire reculait. Vers 21H20 GMT, le rendement des bons du Trésor à dix ans montait à 2,213%, contre 2,177% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,995% contre 2,947% auparavant.

Nasdaq Nyse