SeLoger: Hong Kong redoute une chute de 30% des prix immobiliers

LOGEMENT Le marché immobilier de la cité chinoise est aujourd'hui l'un des plus chers au monde...

20 Minutes avec agence

— 

Vue de Hong Kong, le 15 août 2014
Vue de Hong Kong, le 15 août 2014 — Dale de la Rey AFP

L’explosion de la bulle immobilière serait imminente à Hong Kong, une des villes les plus chères du monde, où les prix ont d’ailleurs plus que doublé ces six dernières années. Les analystes redoutent en effet, aujourd’hui, une chute des cours de quelque 30 %.

Jusqu’ici bien aidée par des taux d’intérêt extrêmement faibles, la cité pourrait ainsi subir de plein fouet la hausse des taux américains relançant ainsi le débat sur l’intérêt de maintenir indexer le dollar de Hong Kong sur le dollar américain.

Une baisse des prix de l’immobilier, dont on ignore encore la portée

Or des taux extrêmement favorables, une monnaie indexée sur le cours du dollar et des prix ayant atteint des montants astronomiques forment en effet un cocktail propice à l’implosion, observe aujourd’hui le site spécialisé SeLoger.

D’autant que la Fed (la Réserve fédérale américaine) envisage désormais de mettre un terme à cette politique de taux exceptionnellement bas. La hausse des taux sur Hong Kong entraînera alors mécaniquement une baisse des prix de l’immobilier, dont on ignore encore la portée.