TF1 négocie le rachat de la société de production française Newen

© 2015 AFP

— 

Le groupe TF1 est entré "en négociation exclusive" avec la société française Newen "afin de nouer un partenariat dans le domaine de la production et de la distribution de droits audiovisuels"
Le groupe TF1 est entré "en négociation exclusive" avec la société française Newen "afin de nouer un partenariat dans le domaine de la production et de la distribution de droits audiovisuels" — Kenzo Tribouillard AFP

Le groupe TF1 est entré «en négociation exclusive» avec la société française Newen «afin de nouer un partenariat dans le domaine de la production et de la distribution de droits audiovisuels», selon un communiqué diffusé jeudi.

«Dans cette perspective, TF1 pourrait prendre une participation majoritaire dans Newen», qui produit notamment les séries Plus Belle La Vie, Braquo et Versailles ainsi que les émissions Les Maternelles, Le Magazine de la Santé et Faites entrer l'accusé, ajoute le document.

Si une telle prise de contrôle se concrétise, TF1, le premier groupe privé de télévision gratuite en France avec les chaînes TF1, TMC, NT1 et HD1, deviendrait un des principaux fournisseurs de programmes de ses concurrents, les chaînes du service public et Canal+.

Newen, qui produit aussi bien des programmes de fictions que des jeux, des divertissements, des documentaires, des reportages et de l'animation, propose actuellement plus de 1.300 heures de programmes par an au sein de ses 4 filiales Telfrance, Capa, Be Aware et 17 juin Media.

La société, qui exploite des studios en région parisienne et dans le sud de la France, distribue ses productions dans plus de 80 pays à travers le monde à l'instar de «Versailles» sur la vie du roi Louis XIV, la série la plus chère de l'histoire de la télévision française qui est présentée en première mondiale mercredi à Los Angeles.