Ferrari entre en fanfare à la Bourse de Wall Street

AUTOMOBILE La marque italienne va être valorisée à près de 10 milliards de dollars...

20 Minutes avec AFP

— 

Le constructeur italien de voitures de sports de luxe Ferrari, filiale de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), devrait valoir près de 10 milliards de dollars en Bourse
Le constructeur italien de voitures de sports de luxe Ferrari, filiale de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), devrait valoir près de 10 milliards de dollars en Bourse — Gabriel Bouys AFP

La célèbre marque italienne va enfin entrer à la bourse de Wall Street. Le constructeur de voitures de sport italien se permet une arrivée spectaculaire, avec un prix de 52 dollars par action fixé pour répondre à l'appétit des investisseurs.

Du coup, le groupe italien, qui envisage de vendre 17,2 millions de titres (9% du capital), sera valorisée à près de 10 milliards de dollars (précisément 9,82 milliards de dollars) auxquels s'ajoutent près de 3 milliards de dette.

Les premiers titres Ferrari seront échangés mercredi peu après l'ouverture de la séance sur le New York Stock Exchange (NYSE) sous le symbole «RACE».

Wall Street paré de rouge pour l'occasion

Le parquet de la célèbre place financière devrait être paré pour l'occasion de rouge, la couleur fétiche du fleuron de l'automobile italienne dont les dirigeants devraient sonner la cloche, synonyme du début des échanges.

Cette introduction en Bourse devrait être l'une des plus suivies de l'année en raison du prestige de Ferrari et devrait trancher avec la morosité qui s'est abattue sur Wall Street depuis l'été.

En arrêtant le prix final d'introduction dans le haut de la fourchette de 48 à 52 dollars livrée au départ, Ferrari répond au fort appétit des investisseurs pour la marque.