Le Crédit agricole va devoir donner plus de 693 millions d'euros aux Etats-Unis

JUSTICE La banque française a été condamnée à cette amende pour ne pas avoir respecté plusieurs embargos américains...

20 Minutes avec AFP

— 

Le logo du Crédit Agricole
Le logo du Crédit Agricole — Jacques Demarthon AFP

Une amende de 787,3 millions de dollars. Soit plus de 693 millions d'euros. Telle est la pénalité à laquelle le Crédit Agricole a été condamnée pour avoir violé des embargos américains contre le Soudan, l'Iran, Cuba et la Birmanie, a annoncé mardi un régulateur new-yorkais.

>>A lire également: «Menacer les Etats-Unis de représailles est ridicule»

Transactions en dollars

Cette pénalité financière fait partie d'un accord conclu avec quatre autorités, qui accusaient la banque française d'avoir effectué des transactions en dollars entre 2003 et 2008 au nom d'entités et de personnes frappées par les sanctions économiques imposées par Washington.

Rappelons que BNP Paribas avait elle été condamnée à payer une amende de près de 8 milliards d'euros pour des faits similaires.