La douane française démantèle un important trafic de tabac sur le Web

ECONOMIE Le réseau était opéré depuis un site Internet belge…

C.P.

— 

Saisie de tabac et de cigarettes expédiées à des particuliers français par un site Internet belge.
Saisie de tabac et de cigarettes expédiées à des particuliers français par un site Internet belge. — Douane française

Une belle pioche. Bercy a annoncé ce mardi matin la saisie de 535 kg de tabac et cigarettes d’une vingtaine de marques différentes, achetés par 322 particuliers français via in site Internet belge.

>> A lire aussi : La douane saisit 700.000 paquets de cigarettes au Havre

Enquête lancée début 2015

Cette saisie record est l’aboutissement de l’enquête lancée en janvier 2015 après l’interception par les douaniers de Lesquin de 215 kg de tabac envoyés depuis un site Internet belge à près de 150 particuliers.

« Les investigations menées par les agents de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) ont permis d’identifier ce site, spécialisé dans le commerce de tabacs et spiritueux, procédant à des envois réguliers et importants de tabac à destination d’acquéreurs français », note le ministère des Finances dans un communiqué.

L’équivalent de quatre containers expédiés en un an

Selon les calculs de la douane, ce site, qui a aujourd’hui cessé ses expéditions vers la France, aurait ainsi envoyé près de 30 tonnes de tabac, soit l’équivalent de quatre containers complets en l’espace d’un an !

En janvier 2015, le gouvernement a interdit, en plus de la vente, l’achat des produits du tabac à distance, quel que soit le pays d’origine (État membres de l’Union européenne ou non). Au seul premier semestre 2015, ce ne sont pas moins de 507 tonnes qui ont été saisies.

>> A lire aussi : Les députés votent l’interdiction de l’achat de cigarettes par Internet