Des téléviseurs Samsung dans un magasin américain.
Des téléviseurs Samsung dans un magasin américain. — Michael Conroy/AP/SIPA

ECONOMIE

Samsung est soupçonné d’avoir truqué les tests de ses téléviseurs

L'Union européenne a financé les tests qui auraient dévoilé la supercherie...

En plein scandale Volkswagen, les tests officiels de produits sont dans le collimateur. Après le constructeur automobile allemand, c'est le nom du fabricant d'électroménager Samsung qui est cité. Les téléviseurs du géant coréen afficheraient en effet, selon le quotidien britannique The Guardian, des consommations énergétiques moindres lors des tests officiels que dans la réalité.

Le journal cite des tests indépendants, non publiés, pratiqués sur des téléviseurs du constructeur coréen vendus en Europe. Ces tests réalisés par le groupe de recherche ComplianTV, financé par l’Union européenne, montreraient des consommations d’énergie systématiquement plus importantes à cause d’un dispositif nommé « motion lighting », réduisant la luminosité, et donc la consommation électrique, déclenché lors des tests officiels, mais pas en cas d’utilisation normale, poursuit le journal.

La consomation d'un téléviseur représente jusqu’à 10% de la facture d’électricité

La fonctionnalité « n’est pas destinée à tromper les tests d’efficacité énergétique », réplique Samsung. Selon le constructeur, le dispositif « motion lighting » s’active automatiquement pour réduire la luminosité dans des situations bien précises, comme l’affichage de séquences rapides lors d’un film d’action ou une retransmission sportive, ou des séquences plus lentes comme le bulletin météo. La Commission européenne, interrogée par le Guardian, assure qu’elle enquêtera sur tous les soupçons de fraude.

La consommation des téléviseurs, en hausse à cause de l’achat d’appareils de plus en plus gros sollicités pendant de longues périodes, représente jusqu’à 10% de la facture d’électricité d’un foyer, selon la coalition européenne d’ONG Coolproducts.