Lufthansa: la justice allemande ordonne la fin de la grève des pilotes

© 2015 AFP

— 

Des avions de la compagnie Lufthansa restent sur le Tarmac de l'aéroport de Munich en Allemagne, le 8 septembre 2015
Des avions de la compagnie Lufthansa restent sur le Tarmac de l'aéroport de Munich en Allemagne, le 8 septembre 2015 — Matthias Balk DPA

Un tribunal allemand a ordonné mercredi la fin d'une énième grève des pilotes de Lufthansa, qui a conduit depuis mardi à l'annulation de centaines de vols court, moyen et long-courriers de la compagnie allemande.

Saisi en appel par le groupe Lufthansa, le tribunal du travail de l'Etat régional de Hesse (ouest), situé à Francfort sur le Main, a jugé mercredi que cette grève, la treizième depuis avril 2014, était illégale.

Cette décision constitue une première depuis 18 mois que dure le bras de fer de la direction avec le syndicat de pilotes Cockpit, sur fond de conflit concernant les conditions de départ en préretraite. Les discussions entre les deux parties sont complètement bloquées.

Le transporteur aérien avait tenté mardi en première instance de faire interdire en référé le mouvement de grève de mercredi mais avait été débouté.

Sur les 1.520 vols prévus par la compagnie ce mercredi, Lufthansa en a annulé environ 1.000 sur les vols court et moyen-courriers, après avoir annulé 84 liaisons long-courriers la veille.

Les conséquences de la décision du tribunal pour la poursuite du trafic mercredi n'étaient pas immédiatement claires.

Comme à l'habitude pour ces grèves, monnaie courante ces derniers 18 mois, celle de mercredi ne donnait pas lieu à des scènes de chaos, la compagnie ayant prévenu en amont le plus possible des 140.000 passagers concernés.

Ces mouvements à répétition ont en revanche fortement grevé les finances du groupe ces derniers trimestres.