Airbus redécolle

— 

L'Allemagne est prête à investir davantage dans Airbus et EADS afin de défendre les usines allemandes de l'avionneur européen et préserver l'équilibre franco-allemand au sein de sa maison mère, a-t-on appris lundi de sources proches du gouvernement.
L'Allemagne est prête à investir davantage dans Airbus et EADS afin de défendre les usines allemandes de l'avionneur européen et préserver l'équilibre franco-allemand au sein de sa maison mère, a-t-on appris lundi de sources proches du gouvernement. — David Hecker AFP/DDP/Archives

Alors que Boeing annonce contrats sur contrats pour son nouveau 787 Dreamliner, dont le premier exemplaire est sorti de chaîne le 8 juillet à Seattle, Airbus lui brûle la première place en nombre de commandes sur le premier semestre 2007.

Selon son site Internet l'avionneur européen a engrangé 680 commandes, dont 470 annoncée au salon aéronautique du Bourget. Boeing a enregistré 544 commandes sur la même période. En termes de livraisons, Airbus est également en tête et bat son record personnel avec 231 livraisons.