Concurrence: Y a-t-il un cartel de la compote?

ENQUETE L'Autorité de la concurrence soupçonne plusieurs fabricants de compote de pratiques anticoncurrentielles...

N.Bg. avec AFP

— 

Illustration: de la compote.
Illustration: de la compote. — FlickR/Franek N

Un complot dans le milieu de la compote? L'Autorité de la concurrence indique ce mercredi avoir effectué des «opérations de visite et saisie inopinées» mardi chez des fabricants de compote suspectés de «pratiques anticoncurrentielles».

«Les services d'instruction de l'Autorité de la concurrence ont procédé le 22 septembre 2015 (...) à des opérations de visite et saisie inopinées auprès d'entreprises suspectées d'avoir mis en oeuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le secteur des fruits transformés en coupelles et en gourdes», annonce l'Autorité dans un communiqué. Le nom des entreprises n'est pas divulgué, ni le nombre de sociétés concernées.

Communiquer, une façon de motiver les aveux

L'Autorité n'est encore qu'au tout début de son enquête qui peut prendre des mois, voire des années avant d'aboutir, et «ces interventions ne préjugent bien évidemment pas de la culpabilité des entreprises concernées», assure-t-elle.

L'Autorité de la concurrence a cependant décidé depuis avril de communiquer sur ces visites pour «remédier à l'asymétrie d'informations existant entre les entreprises non visitées et les entreprises visitées» et ainsi «assurer l'égalité d'accès au programme de clémence pour ces entreprises».

Les entreprises qui choisissent de leur propre chef d'apporter des informations à l'Autorité peuvent en effet bénéficier de mesures de clémence ou de réduction de leurs amendes.