Garnier et Adecco condamnés pour discrimination

©2007 20 minutes

— 

Le fabricant de produits de beauté Garnier (groupe L'Oréal), la société de travail temporaire Adecco et une de ses filiales

ont été condamnés vendredi en appel

pour discrimination raciale à l'embauche.

Les faits, qui remontent à 2000, concernent le recrutement d'animatrices pour

des opérations de promotion de produits capillaires fabriqués par Garnier. Districom, filiale d'Adecco chargée du recrutement, avait précisé dans un fax adressé

à sa maison mère que les animatrices devaient être « BBR » (bleu, blanc, rouge).