Temps de travail légal: Seul un Français sur deux souhaite rester aux 35 heures

TRAVAIL Les électeurs de gauche et les ouvriers sont les plus favorables au système...

20 Minutes avec AFP

— 

Manifestation de cadres à l'appel de la CFE-CGC et de la CGT le 24 novembre 1999 à Paris pour réclamer un décompte horaire de leur temps de travail dans le cadre de la loi sur les 35 heures
Manifestation de cadres à l'appel de la CFE-CGC et de la CGT le 24 novembre 1999 à Paris pour réclamer un décompte horaire de leur temps de travail dans le cadre de la loi sur les 35 heures — Daniel Janin AFP

Souhaitez-vous rester aux 35 heures ? 52 % des Français répondent oui, d’après un sondage Viavoice réalisé pour Libération et publié mercredi. Ils sont 40 % à déclarer l’inverse et 8 % à ne pas avoir d’avis sur le sujet.

Le clivage est surtout politique : les électeurs de gauche plébiscitent à 72 %, les 35 heures. Les sympathisants de droite ne souhaitent pas, à 67 %, rester aux 35 heures. D’autre part, 68 % des ouvriers et employés disent vouloir rester aux 35 heures. Seuls 53 % des cadres y sont favorables.

Baisse des allocations chômage

Par ailleurs, la baisse des allocations-chômage pour les personnes « les mieux payées » est approuvée par 70 % des personnes interrogées (25 % contre, 5 % sans réponse). Leur dégressivité dans le temps est également acceptée à 63 % contre 31 % (6 % sans opinion).

Enfin, l’idée de faire effectuer « quelques heures de missions d’intérêt général chaque semaine » aux demandeurs d’emploi de longue durée, est plébiscitée à 81 % (15 % contre, 4 % sans opinion).

Sondage réalisé en ligne du 2 au 7 septembre, auprès d’un échantillon de 998 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).