A 2.202 euros, le salaire net moyen des Français est en baisse

REMUNERATION En euros constants, le salaire net moyen était en baisse de -0,3% par rapport à 2012, note l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)...

C.B.

— 

Photo d'une figurine posée sur un bulletin de salaire
Photo d'une figurine posée sur un bulletin de salaire — Philippe Huguen AFP

Une nouvelle preuve de la baisse du pouvoir d’achat. Merci qui? Merci l'inflation... En 2013, le salaire brut moyen en équivalent temps plein (EQTP) s’élevait en France à 2.912 euros, soit 2.202 euros nets, révèle l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) ce mercredi.

« Entre 2012 et 2013, le salaire net moyen a augmenté de 0,6 % en euros courants, après + 1,6 % entre 2011 et 2012 », note l’Insee. Mais, « compte tenu de l’inflation qui baisse, il diminue en euros constants de 0,3 % par rapport à 2012, soit à peu près autant qu’entre 2011 et 2012 (– 0,4 %) ».

Les cadres enregistrent la plus forte baisse

Mais tout le monde n’est pas concerné par cette baisse. Ainsi, « le salaire net moyen des personnes qui restent en place dans le même établissement d’une année sur l’autre (environ la moitié des salariés) progresse, lui, de 1,3 % en euros constants, contre + 0,7 % en 2012 ».

En euros courants, le salaire brut moyen augmente de 1,3 % par rapport à 2012 et le salaire net de 0,6 %. Cet écart s’explique surtout par l’abrogation du dispositif d’exonération de cotisations salariales des heures supplémentaires, survenue en septembre 2012.

Cet écart est particulièrement prononcé pour les ouvriers, qui sont davantage concernés que les cadres et les professions intermédiaires par la prestation d’heures supplémentaires. Reste que si le salaire net moyen des ouvriers a diminué de -0,3 % en euros constants en 2013, c’est celui des cadres qui diminue le plus, avec un recul de -1,1 %.

Un salaire net médian de 1.772 euros

Concernant l’égalité homme-femme, l’écart de salaire en EQTP se réduit légèrement, mais les femmes gagnent encore 19 % de moins que les hommes en moyenne. Si l’on compare leur rémunération à secteur d’activité, âge, catégorie socioprofessionnelle et condition d’emploi (temps complet ou temps partiel) équivalent, l’écart est légèrement inférieur à 10 %.

Enfin, le salaire net médian en EQTP, qui partage les salariés en deux groupes d’effectifs égaux, est de 1.772 euros par mois. Il est inférieur de 19,5 % au salaire net moyen et baisse de 0,1 % en euros constants, soit un peu moins que le salaire moyen (– 0,3 %).