Bruxelles tance la France pour son déficit budgétaire

©2007 20 minutes

— 

Pas de laxisme

au sujet de la dette publique. La Commission européenne a rappelé hier la France à ses obligations de réduction du déficit budgétaire. La veille, la ministre des Finances, Christine Lagarde, avait déclaré que le gouvernement serait « peut-être amené » à augmenter un peu le déficit de l'Etat pour « dégripper l'économie ». Matignon mise dorénavant sur un déficit public de 2,5 % du PIB en 2008, alors que le précédent gouvernement s'était engagé à le réduire à 1,8 % en 2008. A contrario, la Commission européenne conseille à la France de « profiter de la croissance pour progresser vers l'objectif de l'équilibre budgétaire avec une réduction du déficit d'au moins 0,5 % de PIB par an ».