Amazon se lance dans la livraison de repas à domicile

ENTREPRISE Les villes de New York et de Seattle devraient être les premières à profiter du service...

20 Minutes avec agences

— 

Lancée en 2006, Amazon Web Services (AWS) propose des services d'informatique dématérialisée aux entreprises, comme le stockage et la diffusion de contenus, des serveurs virtuels
Lancée en 2006, Amazon Web Services (AWS) propose des services d'informatique dématérialisée aux entreprises, comme le stockage et la diffusion de contenus, des serveurs virtuels — Philippe Huguen AFP

Déjà omniprésent dans le commerce en ligne, Amazon se lance dans la livraison de repas à domicile. En témoigne la quinzaine d’offres d’emploi sur Linkedin où il est question « d’Amazon Restaurants » dont le concept est expliqué brièvement : « Vous avez faim ? Commander de la nourriture n’a jamais été aussi simple avec le lancement d’Amazon Restaurants ».

D’après Le Figaro, qui relaie la nouvelle, c’est à Seattle et New York que le géant américain distribuerait ses repas dans un premier temps avant d’étendre le service à tous les pays, même si aucune date n’est fixée. « Les restaurants Amazon se répandront rapidement dans les régions des États-Unis » peut-on lire sur Linkedin.

>> A lire : Google se lance dans la livraison de repas à domicile

Un marché qui pourrait rapporter 90 milliards de dollars d’ici à quatre ans

Contrairement aux acteurs du secteur déjà présents outre-Atlantique [tels que UberEats, un service développé en 2014 par Uber ou encore GrubHub, fort de 135.000 commandes dans 28.800 restaurants en 2013] en qualité d’intermédiaire [entre restaurateurs et clients] Amazon confectionnera lui-même ses menus.

Avec un chiffre d’affaires en hausse de 67 % par rapport à l’année précédente, tout indique que le secteur est prometteur. Le marché de la livraison de nourriture pourrait générer 90 milliards de dollars (environ 80 milliards d’euros) d’ici à l’horizon 2019.