Temps de travail: 71% des Français prêts à laisser tomber les 35h

SONDAGE L’enquête réalisée pour « Les Echos » révèle que les sympathisants de droite comme de gauche sont d’accord pour revenir sur l’organisation du temps de travail…

V.V.

— 

Une employée travaile sur une chaine de montage de lunettes le 23 février 2015 à Bazainville à l'ouest de Paris
Une employée travaile sur une chaine de montage de lunettes le 23 février 2015 à Bazainville à l'ouest de Paris — Stephane de Sakutin AFP

Les Français sont donc prêts à abandonner l’idée de partir en week-end dès le vendredi midi. C’est en tout cas ce qui ressort d’un sondage réalisé par l’institut CSA pour Les Echos, Radio Classique et l’institut Montaigne.

Sondage CSA sur les Français et le temps de travail from lesechos2


D’après l’enquête, 71 % des Français se disent favorables à l’idée de laisser les entreprises « fixer librement le temps de travail par accord avec leurs salariés ». Principalement concernés, les salariés du secteur privé sont, eux, 67 % à valider cette option. Pour le quotidien économique Les Echos, il n’y a pas d’équivoque. « Il ne s’agit pas seulement de négocier l’organisation du travail. Mais bien de revenir sur la durée légale, les fameuses 35 heures. »

Quand Valls recadrait Macron

Un sondage qui devrait être examiné sous toutes les coutures à Matignon. Il y a une semaine, Manuel Valls s’était permis de recadrer Emmanuel Macron, son ministre de l’Economie. « La gauche a pu croire à un moment, il y a longtemps, que la politique se faisait contre les entreprises (…) Que la France pourrait aller mieux, en travaillant moins. C’était des fausses idées », avait affirmé l’impétrant avant de se faire tacler, sur le sujet, par le Premier ministre.

35 heures : Les syndicats furieux contre Macron

Emmanuel Macron a dû sourire, ce vendredi, en ouvrant Les Echos. Car, non content d’être en phase avec une grosse majorité des Français, le ministre de l’Economie l’est surtout avec une majorité de sympathisants de gauche si l’on en croit le sondage CSA. Si, sans surprise, les sympathisants de droite sont 83 % à vouloir revenir sur les 35 heures, les sympathisants du PS sont aussi 69 % à être d’accord avec cette idée. Ne reste plus aux ministres concernés de trouver le temps de discuter du sondage et surtout celui nécessaire à se mettre d’accord.