Impôt sur le revenu, illustration.
Impôt sur le revenu, illustration. — ALLILI MOURAD/SIPA

FISCALITE

Les baisses d’impôt sur le revenu ont profité à 9,45 millions de foyers fiscaux

C’est 450.000 contribuables de plus que ce que le gouvernement avait prévu, selon « Le Parisien »…

Le terrible courrier des impôts tant redouté à la rentrée ressemblait plus à une carte postale. Selon Le Parisien, l’addition est moins salée que prévue pour 9,45 millions de contribuables assujettis à l’impôt sur le revenu. « C’est l’effet visible de deux mesures techniques votées en 2015 », précise le quotidien. A savoir la suppression de la première tranche d’impôt sur le revenu et la revalorisation de la décote.

Impôts : Les Français favorables au prélèvement à la source

Très critiqué pour sa politique fiscale depuis le début du quinquennat, le gouvernement se félicite bien évidemment de ses résultats. D’autant que la ristourne profite à 450.000 contribuables de plus que ce qu’il avait prévu. « Ce sont des mesures larges et fortes », assure Michel Sapin, le ministre des Finances dans les colonnes du Parisien.

Beaucoup de raisons peuvent l’expliquer

Dans les faits, ce sont surtout les salariés (61 % d’entre eux) et les retraités (36 %) qui profitent de ce coup de pouce. « Pour plus de 8 millions de foyers, la ristourne est supérieure de 100 euros », précise encore le ministre. Et même de 400 euros pour 2,2 millions de contribuables.

Calendrier, barème, décote : Tout ce qu’il faut savoir sur l’impôt en 2015

Mais elle n’est pas toujours visible sur la fameuse feuille d’impôts. Augmentation des revenus, changement de situation familiale, il y a beaucoup de raisons qui peuvent aussi justifier cette ristourne fiscale.