Pour le Premier ministre écossais, les auteurs ne vivaient pas en Ecosse

— 

Les deux occupants de la voiture lancée samedi contre un terminal de l'aéroport de Glasgow n'ont jamais vécu en Ecosse, a déclaré le Premier ministre écossais, Alex Salmond.

Alors qu'il se trouvait dimanche à l'aéroport, Alex Salmond a qualifié l'attentat d'«incident très grave», tout en précisant qu'aucune communauté ne devait être traitée en «bouc émissaire».

«Pour autant que nous sachions pour le moment, les personnes impliquées dans cet incident n'ont jamais vécu en Ecosse», a déclaré Alex Salmond à la presse, sans autre précision.

Des témoins de l'attentat ont décrit les deux hommes comme étant d'origine indo-pakistanaise, tandis qu'un témoin, John Smeaton, a affirmé que le conducteur, grièvement blessé, criait «Allah, Allah» lorsqu'il a été maîtrisé par la police.

Le Premier ministre écossais a estimé que cet attentat ne nuirait pas aux relations avec les musulmans de la province.
«Notre communauté musulmane fait partie du tissu de la société écossaise. Elle est très importante pour notre économie, notre vie sociale, et ces liens communautaires resteront forts», a-t-il insisté.