Apple évite la débâcle boursière grâce à un email de Tim Cook

ECONOMIE Le patron d'Apple a rassuré sur les perspectives chinoises...

P.B. avec AFP

— 

Tim Cook, le patron d'Apple, en avril 2015.
Tim Cook, le patron d'Apple, en avril 2015. — Richard Drew/AP/SIPA

Un email à 80 milliards de dollars. Apple, première capitalisation boursière mondiale, a limité la casse lundi en Bourse grâce à des propos rassurants de Tim Cook de sur la Chine, lundi.

Le patron de l'entreprise a écrit au Jean-Pierre Gaillard américain, Jim Cramer, alors que l'action Apple dévissait de 13% dans la matinée –soit une perte de capitalisation d'environ 80 milliards– après les craintes sur la santé de l'économie chinoise et la panique sur les Bourses mondiales.

Cook a souligné "opportunités sans égales sur le long terme" de la Chine. Il a notamment dit être informé quotidiennement de l'évolution des ventes dans ce pays "y compris ce (lundi) matin, et je peux vous dire que nous avons continué de constater une forte croissance pour nos activités en Chine en juillet et en août".

La Chine représente 27% des revenus d'Apple

Dans l'heure qui a suivi, Apple a effacé ses pertes, repassant même dans le vert avant de finir sur une baisse plus modeste de 2,5%.

L'effet de ces commentaires sur le marché est à la hauteur de l'importance que joue désormais la Chine pour le groupe américain: sur le trimestre achevé fin juin, il y avait réalisé 27% de son chiffre d'affaires grâce au succès des iPhone 6 et encore enregistré une croissance énorme, de 112%.