Etats-Unis: McDonald's songe à remplacer ses salariés par des robots

RESTAURATION Le salaire devrait prochainement passer de 7,25 à 15 dollars de l'heure...

20 Minutes avec agence

— 

Un McDonald's à Miami
Un McDonald's à Miami — Robert Sullivan AFP

Remplacer ses salariés par des robots. Voila une idée qui mûrit depuis plusieurs mois dans la tête de McDonald’s qui, en juillet dernier, avait plié face à la mobilisation de ses salariés qui réclamaient une hausse du salaire minimum.

Une masse salariale qui pèse lourd dans les dépenses

Dans un article publié dimanche, le Washington Post précise que l’arrivée des robots permettrait [le salaire devrait bientôt passer de 7,25 à 15 dollars, soit 13,58 euros de l’heure] aux entreprises du secteur de redevenir compétitives, en remplaçant une masse salariale dont les coûts représentent 30 % des dépenses pour la restauration rapide.

Pour Harold Miller, vice-président de Persona Pizzeria, cette revalorisation du salaire minimum aura un impact conséquent sur « la comptabilité de l’industrie de la restauration ». Pour autant, s’il voit dans les robots une aide précieuse, cela ne l’empêche pas de plaider pour un meilleur traitement de ses propres salariés, nécessaire « à la survie du restaurateur ». Si Amazon a déjà pris le virage en lançant des drones chargés de la livraison, reste à savoir comment la mutation d’un secteur qui emploie 2,4 millions de serveurs, 3 millions d’employés en cuisine pourra s’opérer.