Alibaba: Un ancien haut responsable de Goldman Sachs nommé président

E-COMMERCE J. Michael Evans sera chargé de superviser le développement à l'international du numéro un de la vente sur Internet en Chine...

20 Minutes avec agences

— 

Le logo du site on line chinois Alibaba, le 22 février 2012
Le logo du site on line chinois Alibaba, le 22 février 2012 — Aaron Tam AFP

J. Michael Evans, ancien haut responsable de la banque américaine d’investissement Goldman Sachs, a été nommé président du géant chinois du commerce électronique Alibaba.

 

J. Michael Evans, 58 ans, qui a travaillé pendant vingt ans pour Goldman Sachs, avait intégré le conseil d’administration d’Alibaba en tant que membre indépendant l’an dernier après la fracassante introduction en Bourse de cette entreprise à Wall Street. Dépendant directement du directeur général Daniel Zhang, « J. Michael Evans sera chargé de conduire et de mettre à exécution la stratégie de croissance internationale d’Alibaba (…) pour accroître ses activités hors de Chine », a indiqué le groupe dans un communiqué.

Scepticisme en Bourse, concurrence et finance en ligne

Si Alibaba est de loin le numéro un de la vente sur Internet en Chine, il reste peu connu à l’étranger, mais ne cache pas ses ambitions et a récemment intensifié ses efforts pour séduire les entreprises européennes et américaines et les mettre en relation avec les consommateurs chinois.

Cette nomination intervient alors que la stratégie d’Alibaba fait l’objet d’un scepticisme croissant chez les investisseurs, comme le suggère le vif repli de son titre à New York. Le groupe est par ailleurs confronté, en Chine, à un environnement de plus en plus concurrentiel face à ses rivaux locaux Baidu et Tencent (autres géants chinois de l’Internet). Alibaba est notamment engagé dans une bataille acharnée sur le lucratif créneau de la finance en ligne.

Un président sportif pour des « connexions rapides »

En occupant ce poste de « président » nouvellement créé, Michael Evans « aura pour priorité d’établir des partenariats étroits avec des marques et des distributeurs clefs en Europe, en Asie et en Amérique pour les aider à avoir des connexions rapides et efficaces avec l’important marché chinois », a insisté l’entreprise.

Ancien-vice président de Goldman Sachs, J. Michael Evans avait présidé pendant presque une décennie les activités de cette banque en Asie. Sportif, il a fait partie de l’équipe canadienne ayant remporté la médaille d’or d’aviron aux Jeux Olympiques de 1984.