Areva: Philippe Varin fait part de ses doutes dans une lettre adressée à François Hollande

RACHAT Alors qu'un rapprochement du groupe nucléaire avec EDF est en cours...

20 Minutes avec agences

— 

Pressenti pour présider Areva, Philippe Varin, photographié à Paris le 25 novembre 2013, fait son entrée au conseil de surveillance du géant public du nucléaire
Pressenti pour présider Areva, Philippe Varin, photographié à Paris le 25 novembre 2013, fait son entrée au conseil de surveillance du géant public du nucléaire — Kenzo Tribouillard AFP

Le président du conseil de surveillance d’Areva Philippe Varin a, selon Le Figaro qui ne cite pas ses sources, adressé un courrier à l’Elysée dans lequel il s’inquiète des discussions en cours sur le rapprochement du groupe nucléaire avec EDF*.

Dans cette lettre écrite en tout début de semaine au président de la République, Philippe Varin, ancien patron de PSA missionné par l’État au chevet d’Areva fin 2015, a fait part de ses inquiétudes et prévient que « le conseil d’administration ne saurait approuver qu’un plan global assurant la viabilité de l’entreprise ».

« Une mise en garde implicite en cas d’échec »

Le quotidien assure que le courrier ne contient « ni menaces ni coups de menton », mais « une mise en garde implicite en cas d’échec ». Ceci alors que les discussions, entamées début juin avec EDF, se poursuivent et qu’il ne reste plus qu’une semaine, dixit Le Figaro, à l’État, EDF et Areva pour finaliser le plan de sauvetage du groupe nucléaire.

Les tractations de la dernière ligne droite portent sur les modalités de la prise de participation majoritaire d’EDF dans la branche réacteurs d’Areva (Areva NP), la création d’une coentreprise dans l’ingénierie, les relations contractuelles entre les deux groupes, (notamment en matière de combustibles nucléaires) et la stratégie commune à l’international.

Areva dans une situation financière critique

Pour rappel, le groupe nucléaire est dans une situation financière critique après avoir essuyé 4,8 milliards d’euros de pertes en 2014. En publiant ses résultats semestriels fin juillet, Areva devra annoncer à la communauté financière comment il compte ainsi trouver les quelque 7 milliards d’euros de financement dont il a besoin pour sortir la tête de l’eau.

 

* Les modalités de rapprochement entre Areva et EDF seront officialisées le 31 juillet par Areva, jour où le spécialiste du nucléaire doit présenter ses résultats semestriels.