Microsoft annonce la suppression de 7.800 emplois

EMPLOI Ces licenciements devraient toucher principalement les activités de téléphonie et notamment Nokia...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration du groupe américain Microsoft.
Illustration du groupe américain Microsoft. — AFP

Le groupe informatique américain Microsoft va supprimer 7.800 emplois, principalement dans ses activités de téléphonie, et va inscrire une charge de 7,6 milliards de dollars pour dépréciation d’actifs, a-t-il annoncé dans un communiqué mercredi.

Le virage open-source et gratuit de Microsoft

Nokia particulièrement touché

Ces suppressions d’emplois vont toucher principalement les activités acquises dans le cadre du rachat du fabricant finlandais de téléphones Nokia, finalisé l’an dernier. Microsoft va également inscrire une charge allant de 750 à 850 millions de dollars pour financer les licenciements, a-t-il précisé.

Pas de précision sur les pays concernés

Ces 7.800 emplois représentent environ 6,5 % des effectifs totaux du groupe. Microsoft n’a pas précisé la répartition géographique des suppressions d’emplois. « Je ne prends pas ces changements de stratégie à la légère, compte tenu de leurs effets sur la vie de personnes qui sont importantes pour l’entreprise », a souligné le PDG du groupe Satya Nadella dans un courriel aux employés. Il y précise que les suppressions auront lieu « sur les prochains mois ».

Microsoft avait déjà supprimé l’an dernier 18.000 emplois et décidé de ne plus utiliser la marque Nokia pour ses smartphones. L’action du groupe progressait de 1,05 % à 44,76 dollars dans les premiers échanges à Wall Street à la suite de cette annonce.