Microsoft: 7.800 postes supprimés au sein de la division mobile du groupe

HIGH-TECH Le géant américain des logiciels souhaite réduire davantage ses coûts...

20 Minutes avec agence

— 

Le logo de Microsoft sur un écran, à Pékin, le 3 décembre 2014
Le logo de Microsoft sur un écran, à Pékin, le 3 décembre 2014 — Fred Dufour AFP

Coup dur pour le groupe informatique américain. Un communiqué de presse du groupe publié ce mercredi a officialisé la suppression de 7.800 postes. A celle-ci s'ajoute une dépréciation d'actifs (perte de valeur) de l'ordre de 7,6 milliards de dollars. Objectif : réduire ses coûts pour s’adapter à un environnement technologique de plus en plus mouvant.

18.000 postes supprimés en juillet 2014

Ces nouvelles suppressions de postes devraient s’ajouter aux 18.000 déjà annoncées il y a près d’un an peu après le rachat de la société finlandaise de téléphonie mobile, Nokia rapporte le quotidien, qui cite une source anonyme. A noter que ces suppressions devraient concerner principalement la division smartphone rachetée à Nokia. Contacté par le quotidien, Frank X. Shaw, un porte-parole du groupe s’est refusé à tout commentaire.