Instagram pourrait générer deux milliards de revenus publicitaires

WEB Les analystes se montrent très optimistes quant aux capacités  de monétisation du réseau social...

20 Minutes avec agence
— 
L'application Instagram.
L'application Instagram. — Denis Closon/ISOPIX/SIPA

Instagram, qui introduit désormais de la publicité sur son appli, va-t-il prochainement devenir un business pesant 2 milliards de dollars ? Les dernières prévisions formulées par les analystes, en premier lieu desquels ceux de la RBC, cabinet financier d’Amérique du Nord, vont très clairement dans ce sens.

La qualité des photos, le fameux « buy button », et bien entendu la masse de ses utilisateurs (300 millions d’usagers actifs) font d’Instagram le réseau social préféré des marques.

Trois-quarts des revenus proviennent du mobile

Les prévisions actuelles, relayées par Les Echos, légitiment, en tout cas, le montant déboursé par Facebook pour s’offrir ce réseau de partage de photos. En 2012, Mark Zuckerberg avait en effet dépensé un milliard de dollars pour acquérir Instagram, jeune start-up d’alors seulement deux ans. Les calculs des analystes apportent également la preuve que Facebook est aujourd’hui capable de monétiser ses contenus mobiles pour des montants astronomiques.

Trois-quarts de ses revenus publicitaires proviennent d’ailleurs désormais du mobile. Un ratio très « mobile first » qui devrait se renforcer au fil des mois, justement grâce aux revenus publicitaires générés pas Instagram, application avant tout mobile.