Capgemini: augmentation de capital pour financer l'acquisition d'Igate

© 2015 AFP

— 

Logos de Capgemini et d'Igate, le 27 avril 2015
Logos de Capgemini et d'Igate, le 27 avril 2015 — KENZO TRIBOUILLARD AFP

Le groupe de conseil et services informatiques Capgemini a annoncé mardi qu'il allait lancer une augmentation de capital de 500 millions d'euros destinée à financer l'acquisition de la société américaine Igate, opération annoncée fin avril pour 4 milliards de dollars.

L'augmentation de capital, autorisée le 8 juin par le Conseil d'administration, s'effectuera «par placement privé via l'émission d’un nombre maximum de 7 millions de nouvelles actions Capgemini, représentant environ 4,2% du capital», indique le groupe dans un communiqué.

«Le produit brut de cette augmentation de capital devrait s'élever à environ 500 millions d'euros», précise le texte.

Elle consiste en un placement privé effectué exclusivement auprès d'investisseurs institutionnels et sera réalisée avec suppression du droit préférentiel de souscription et sans délai de priorité.

Le prix de souscription final et le nombre d'actions ordinaires nouvelles seront annoncés par Capgemini au plus tard mercredi avant l'ouverture des marchés.

Le règlement-livraison des actions nouvelles émises dans le cadre de l'augmentation de capital devrait intervenir vendredi.

En absorbant Igate, Capgemini a fortement renforcé ses activités en Amérique du nord, qui va devenir son premier marché.

Le groupe présidé par Paul Hermelin avait précisé qu'il financerait cet achat au moyen de sa trésorerie excédentaire, d'une augmentation de capital se traduisant par une dilution n'excédant pas 6% du capital de Capgemini, et, pour le solde, en obligations non convertibles.

Cette augmentation de capital est d'un montant inférieur au plafond annoncé et «vise à refinancer partiellement par anticipation une partie du crédit relais de 3,8 milliards de dollars» mis en place dans le cadre de la transaction sur Igate, «dont la réalisation reste prévue pour le second semestre 2015».

L'acquisition de la société américaine, cotée sur la plateforme électronique du Nasdaq à New York, se fera sous la forme d'un rachat d'actions en numéraire, à 48 dollars l'unité.