RATP: Le Conseil de Paris critique la stratégie commerciale de l'entreprise

TRANSPORTS Selon les élus, 20% des usagers éprouvent des difficultés à utiliser les distributeurs automatiques de tickets...

20 Minutes avec agence

— 

La RATP refuse d'apposer la mention "au bénéfice des Chrétiens d'Orient" sur des affiches d'un concert
La RATP refuse d'apposer la mention "au bénéfice des Chrétiens d'Orient" sur des affiches d'un concert — Jacques Demarthon AFP

Le Conseil de Paris a adopté la semaine dernière un vœu demandant à la régie autonome des transports parisiens de réorganiser son service aux usagers. Les élus communistes à l’origine du vœu reprochent ainsi à la RATP d’avoir terni la qualité de son service en ayant multiplié les automates dans ses stations, aux dépens de la vente directe de tickets par le personnel de la régie. Une automatisation du service qui mettrait en difficulté pas moins de 20 % des usagers selon eux : les personnes âgées, mais aussi les touristes et autres voyageurs occasionnels, listent Les Echos.

Les élus réclament un renfort du personnel dans les stations et les gares

Depuis 2009, la RATP a supprimé la vente manuelle dans 347 des 367 stations qu’elle gère (301 stations de métro et 66 gares RER), poursuit le quotidien. Si elle assure que 94 de ses automates acceptent le paiement en espèces, et que le personnel des stations dispose toujours de terminaux de paiement par carte bleue, le service n’en resterait pas moins amoindri dans les faits, ce même personnel ayant désormais pour mission de se déplacer davantage à l’intérieur des stations, et donc de délaisser les guichets d’accueil. La maire de Paris, Anne Hidalgo, devrait alors prochainement interpeller l’entreprise sur « la question du renfort et de l’optimisation de la présence de personnel dans les stations et gares » et « la question de la vente manuelle ».