Total: Le financement pour le projet Yamal sera disponible d'ici la fin de l'année

HYDROCARBURES Ce projet porte sur la construction d'une usine géante de liquéfaction de gaz naturel, dans cette zone reculée de Sibérie...

Fabrice Pouliquen

— 

Le groupe pétrolier Total espère pouvoir d'ici la fin de l'année disposer du financement nécessaire au projet gazier géant de Yamal, dans le Grand Nord russe. (Photo illustration)
Le groupe pétrolier Total espère pouvoir d'ici la fin de l'année disposer du financement nécessaire au projet gazier géant de Yamal, dans le Grand Nord russe. (Photo illustration) — AFP

Le groupe pétrolier Total espère pouvoir d'ici la fin de l'année disposer du financement nécessaire au projet gazier géant de Yamal, dans le Grand Nord russe, a déclaré vendredi son directeur général Patrick Pouyanné.

«Nous pensons disposer des fonds d'ici la fin de l'année» pour le financement du projet, a-t-il indiqué en marge de l'assemblée générale des actionnaires du groupe.

Une usine géante de liquéfaction de gaz naturel

Le projet Yamal LNG porte sur la construction d'une usine géante de liquéfaction de gaz naturel, dans cette zone reculée de Sibérie. Total, qui détient 20% du projet, est associé au producteur russe Novatek (60%) et ainsi au Chinois CNPC (20%).

Patrick  Pouyanné, qui avait évoqué précédemment la mi-2015 pour le bouclage du financement, a assuré qu'il ne s'agissait pas d'un report, car il évoque le moment où les fonds seront effectivement disponibles.

Des banques chinoises à la rescousse

Le travail avec les agences de crédit européennes «avance bien», comme celui auprès des banques chinoises, qui apporteront «10 à 15 milliards de dollars», a-t-il ajouté, en marge de l'assemblée générale des actionnaires du groupe pétrolier.

La mise en production du projet actuellement en cours de construction, est toujours prévue pour 2017, a-t-il souligné.