Google embauche Ruth Porat, banquière incontournable de Wall Street

WEB L'ancienne directrice financière de Morgan Stanley va toucher 70 millions de dollars en cadeau de bienvenue...

20 Minutes avec agence

— 

Le logo Google sur un magasin en Floride, en 2014.
Le logo Google sur un magasin en Floride, en 2014. — Alan Diaz/AP/SIPA

Petit séisme à Wall Street. Ruth Porat, qui évoluait chez Morgan Stanley, a pris ce mardi la direction financière du moteur de recherche Google, après plus de vingt années passées chez Morgan Stanley, multinationale de services financiers.

Décrite comme « la femme la plus puissante de Wall Street », selon RTL, celle-ci était pourtant pressentie pour remplacer James Gorman à la direction générale de la banque d’affaires américaine.

 

?lang = fr

 

Une sorte de « prise de guerre » pour Google

C’est une sorte de « prise de guerre » que s’offre ainsi Google, tant Ruth Porat semblait impossible à déloger de Morgan Stanley, chez qui sa collaboration aura duré vingt-huit ans. Le Monde rappelle que seul le courtier Smith Barney avait réussi, en 1993, à séparer la célèbre banquière de son employeur, pour seulement trois années toutefois.

Même Barack Obama n’avait pu la convaincre de devenir sous-secrétaire au Trésor, en 2013. Les 70 millions de dollars de bienvenue qu’offre la firme de Mountain View à Ruth Porat ont, eux, visiblement eu plus de poids…