Pas de carte bleue en dessous de 15 euros? Michel Sapin veut en finir avec le montant minimum

BANQUE Il souhaite faciliter l'utilisation des cartes bancaires, y compris pour de petites sommes…

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre français de l'Economie Michel Sapin à Paris le 6 février 2015
Le ministre français de l'Economie Michel Sapin à Paris le 6 février 2015 — Eric Piermont AFP

Le ministre des Finances, Michel Sapin, souhaite faire évoluer la règlementation pour «faciliter l'utilisation» des cartes bancaires «y compris pour de petites sommes», «sans que les commerçants soient eux-mêmes lésés». «Je suis pour faciliter l'utilisation, y compris pour de petites sommes, des moyens de paiement modernes», a déclaré Sapin lors de l'émission «Questions d'Info» LCP-France Info-Le Monde-AFP.

«Sans que les commerçants eux-mêmes ne soient lésés»

«Pour les commerçants, aujourd'hui, pour des raisons de modalité de rémunération des banques, (un paiement par carte) en dessous de quinze euros, cela commence à coûter par rapport à la somme au commerçant. C'est cela qu'il faut modifier. Je suis donc favorable à ce qu'on fasse évoluer la règlementation sur ce point», «sans que les commerçants eux-mêmes ne soient lésés», a poursuivi le ministre des Finances.

«Cela passe par une discussion --elle est en cours-- avec les banques pour que nous puissions faire évoluer les modalités de rémunération». «Dans les jours qui viennent nous aurons la capacité de faire évoluer les choses», a précisé Sapin. Le ministre des Finances souhaite également «faciliter le changement de banque pour l'ensemble des Français». «Là aussi, je pense que ça va se faire très vite», a-t-il dit.