Le groupe Siemens annonce 4.500 suppressions d’emplois supplémentaires dans le monde

SOCIAL Ces suppressions s’ajoutent aux 7.800 déjà prévues dans le cadre de sa réorganisation annoncée il y a un an…

Vincent Vantighem

— 

Le logo de Siemens sur une usine à Berlin
Le logo de Siemens sur une usine à Berlin — Michele Tantussi AFP

Le dernier bilan financier fait état d’un bénéfice net qui a plus que triplé, atteignant le montant de 3,91 milliards d’euros. En parallèle, le conglomérat industriel allemand Siemens a annoncé, ce jeudi, qu’il allait supprimer 4.500 emplois supplémentaires dans le monde, dont 2.200 en Allemagne.

Ce programme vient s’ajouter aux 7.800 suppressions déjà prévues par le groupe dans le cadre d’un vaste plan de réorganisation. Annoncé le 6 février 2015, celui-ci se justifiait par une volonté de «rationaliser les fonctions administratives et les frais généraux», afin de simplifier l’organisation du groupe.

11.000 embauches depuis l’automne

En marge de l’annonce, le groupe allemand avait expliqué que ces suppressions de postes n’affecteraient pas vraiment les effectifs généraux car 11.000 embauches ont été effectuées depuis l’automne dernier dont 1.500 en Allemagne.

Le groupe emploie plus de 300.000 salariés au total.